Dispositions communes aux sciences expérimentales

Discipline fondamentale Option spécifique & Option complémentaire

Dispositions communes aux sciences expérimentales

 

Discipline fondamentale

 

Option spécifique & Option complémentaire

Objectifs généraux

L’enseignement des sciences expérimentales (physique, chimie et biologie) conduit l’étudiant à explorer à l’échelle astronomique, humaine, microscopique et atomique les multiples mécanismes de l’Univers.

Il présente les étapes principales des méthodes de travail que sont l’observation, la description, la formulation d’hypothèses, l’expérimentation, la simulation, l’élaboration de modèles, l’énoncé de lois, le développement de théories. Il aborde, avec l’aide de l’outil informatique entre autres, différents aspects du langage scientifique que sont les dessins, les schémas, les graphiques et les modèles mathématiques.

Il s’efforce de susciter des questions, de développer des stratégies pour les résoudre, d’apprendre à obtenir des résultats, à les tester, et non pas seulement de présenter les acquis tout faits de la recherche. Il présente les sciences expérimentales dans une dynamique de constante évolution : rien n'est acquis définitivement, tout est perfectible, susceptible d’être remis en question. Dans cette optique, il peut présenter les étapes essentielles ayant conduit aux découvertes scientifiques les plus importantes ainsi que leur chronologie. Il permet l’acquisition d’une compréhension suffisante des lois fondamentales de la nature, afin que l’étudiant devienne un utilisateur responsable des connaissances scientifiques.

Moyens

 

L’enseignement des sciences expérimentales en OS et OC s’appuie, pour une grande part, sur les informations acquises par les étudiants lors de séances de travaux pratiques. Pour des raisons pédagogiques et de sécurité, les cours ont lieu par groupe de 12 élèves au maximum.

Savoir-faire

L’étudiant décrit correctement, à l’aide des lois et modèles étudiés, un phénomène naturel. Il distingue entre faits et hypothèses, entre causes et conséquences. Il illustre une loi ou un modèle par un exemple. Il évalue les ordres de grandeurs, respecte la cohérence des unités et reconnaît la vraisemblance d’un résultat. Il reconnaît les limites d’une théorie.

L’étudiant apprend à utiliser des appareils de mesures ou d’observation.

L’étudiant structure ses connaissances pour établir cohérence et corrélation entre les divers chapitres d’une science expérimentale et avec les autres disciplines, ainsi qu’avec les activités de la vie quotidienne.

 

L’étudiant réalise une expérience en suivant un mode opératoire. Il tient un journal de laboratoire et rédige un rapport.

L’étudiant travaille seul ou en équipe.

Savoir-être

Les sciences expérimentales sont, pour l’étudiant, un des systèmes de références qui contribuent à lui faire comprendre la diversité, la complexité et les limites des savoirs et lui en font apprécier la beauté et l’harmonie.

Les sciences expérimentales amènent l’étudiant à respecter notre Monde. Elles exercent son esprit de synthèse en l’incitant à se forger une opinion personnelle et objective sur les informations scientifiques diffusées par les médias.

Les sciences expérimentales développent son goût de la compréhension en éveillant sa curiosité pour les phénomènes naturels. Elles l’incitent à enrichir personnellement ses connaissances scientifiques et techniques par la consultation de documents multimédia (textes, images et sons).

Les sciences expérimentales exigent de l’étudiant un langage clair, précis, adéquat et correct dans l’expression orale et écrite.

Evaluation

L’évaluation permet de vérifier la progression des connaissances et la faculté de les exploiter dans des contextes variés.

L’évaluation est établie, au choix, sur la base de travaux écrits, de contrôles de devoirs, de questionnaires à choix multiples, d’interrogations orales, de travaux pratiques.

 

Le terme étudiant désigne l’ensemble des lycéennes et lycéens.